DeepMind : L’IA de Google a échoué lors d’un contrôle de mathématique assez rudimentaire

DeepMind

Aujourd’hui, les intelligences artificielles sont utilisées dans beaucoup de domaines pour alléger le travail de l’homme, surtout dans les tâches les plus ardues. Elles sont parfois capables d’accomplir des prouesses qui dépassent l’entendement et permettent à l’homme de gagner du temps et de la précision. Toutefois, il arrive aussi qu’elles échouent, comme ce fut le cas quand l’une d’elles a raté un contrôle de mathématique de niveau lycéen. Focus sur DeepMind !

L’intelligence artificielle de Google

Ses performances ont déjà émerveillé à de très nombreuses occasions où l’on a fait appel à ses capacités. Il s’agit de l’intelligence artificielle de Google, plus connu sous le nom de DeepMind. Ayant vaincu mainte fois des sujets humains, absolument personne ne doutait de ses compétences en matière d’appréhension et d’exécution.

 

DeepMind

 

En effet, elle a toujours su faire preuve d’une infaillibilité indiscutable. Pourtant, dernièrement, à la surprise générale, elle n’a pas pu correctement en venir à bout d’un simple problème de mathématique.

 

Lire aussi : Les 3 nouveaux modèles de processeur Intel 2019 10nm :
Ice Lake, Lakefield et Snow Ridge.

 

DeepMind peine à traiter un sujet de math

Une fois encore, DeepMind a été invitée à démontrer ses compétences. Pour cela, elle devait traiter un banal sujet de mathématique à qui l’on fait traiter habituellement à des adolescents de 16 ans. Ce qui veut dire qu’il s’agit d’un sujet que DeepMind pourrait traiter sans la moindre difficulté étant donné ses nombreux exploits comme les callbot ou les assistants vocaux.

Ajoutée à cela, l’intelligence artificielle a été spécialement formée pour traiter le calcul algébrique ainsi que les questions qui sont fréquemment posées dans les problèmes de maths. Pourtant, malgré tout cela, elle n’a pas pu traduire une question du test. À l’origine de l’échec de DeepMind, l’incompatibilité de son système avec la combinaison de mots, de symboles et de fonctions telles que l’addition, la division et bien d’autres.

 

DeepMind

 

Pour les humains, les mathématiques en elles-mêmes requièrent une bonne dose de matière grise étant donné leurs complexités. Pour les machines, on parle de niveau cérébral. En partant du calcul qui est basé sur de nombreuses règles jusqu’à l’écriture de l’équation, maitriser les mathématiques demeure encore un défi majeur pour une intelligence artificielle.

Cet échec de DeepMind aura tout de même permis de connaitre jusqu’où l’intelligence artificielle peut être efficace dans le domaine du concret. De cette façon, ses concepteurs peuvent élargir les perspectives d’amélioration dans le but d’obtenir une intelligence artificielle encore plus performante.

 

Articles Similaires

Laissez un commentaire