Le navigateur internet Brave rémunère les internautes qui visitent les sites gratuits

Brave

En un an, il a été téléchargé des millions de fois. C’est Brave, un navigateur internet, certes encore peu connu par rapport à d’autres, mais commence à gagner en notoriété. Il a la particularité de reverser 70% de ses revenus aux internautes pour leur visionnage des publicités via le navigateur.

Des millions d’internautes l’utilisent déjà. C’est Brave, un petit navigateur, non moins concurrent direct de Google Chrome et de Mozilla Firefox. Il n’est pas là pour faire joujou, mais projette surtout de devenir un des plus grands dans son domaine, tant en matière de sécurisation de la navigation que dans les fonctionnalités.

 

Brave

 

Mais il s’est aussi fixé un autre objectif, celui de réinventer le mode de fonctionnement des sites gratuits. En effet, le navigateur internet Brave a développé un concept selon lequel les internautes peuvent, s’ils le souhaitent, rémunérer les sites internet non payants qu’ils consultent quotidiennement.

Pour ce faire, à l’image d’un bloqueur de publicité, le navigateur internet Brave bloque les publicités entrantes ainsi que les traceurs des régies. Puis, il notifie l’internaute que les pubs sont visualisable via un autre onglet du navigateur. Ainsi, dès lors que l’internaute regarde la publicité, il reçoit une somme rémunérant de la part de ce navigateur internet. Par la suite, l’internaute peut, si c’est selon son bon vouloir, en donner une partie au site gratuit qu’il vient de consulter.

 

 

Navigateur internet Brave : Les visiteurs recevront 70 % des revenus

On doit reconnaitre que ce concept que Brave a mis au point est révolutionnaire. D’ailleurs, le navigateur, en la personne de son éditeur, a présenté sa propre plateforme publicitaire baptisée Brave Ads. Pour le moment, il est implanté dans des pays comme les États-Unis, le Canada, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Cette plateforme est accessible via les systèmes Linux, Mac, ainsi que Windows. Son mode de fonctionnement est simple, il suffit à l’internaute de permettre l’affichage des publicités en touchant aux paramètres du navigateur, et il percevra 70% des revenus bruts tandis que le navigateur internet Brave garde les 30%. L’internaute perçoit sa rémunération sous forme de monnaie virtuelle Basic Attention Tokens (BAT). Ensuite, libre à l’internaute de reverser cette crypto-monnaie au site qu’il a consulté.

 

 

Cependant, il se peut aussi que ce soit le site gratuit qui souhaite lancer des publicités à son compte à l’intention de l’internaute. Pour cela, il lui sera impératif de verser 15% aux internautes qui ont consulté le site, ainsi que 15% à Brave. Ensuite, l’internaute pourra échanger son gain, puis l’utiliser comme bon lui semble. Testés depuis janvier dernier, 40% des utilisateurs sur ordinateurs ont adhéré au concept. Ce qui témoigne de l’intérêt des utilisateurs pour ce nouveau concept.

 

Articles Similaires

Laissez un commentaire